Retour à la page d'accueil
Coups de feuDangerMédiasTémoignagesQuoi de neufCommunications
IntroductionPlan du siteQui sommes-nous?InsécuritéSinistrésInstitutions
 
 
TÉMOIGNAGE
 
 

Jean & Huguette Jolicoeur

Jolicoeur J&H
Jolicoeur J&H
Jolicoeur J&H
Jolicoeur J&H
Jolicoeur J&H

ÉVACUATION DES TABLEAUX, PORCELAINES, ETC.
ET PRÉPARATIFS D'ÉVACUATION D'URGENCE
PENDANT UNE PÉRIODE DE CINQ ANNÉES

Jolicoeur J&H
Jolicoeur J&H
Jolicoeur J&H

Jean Jolicoeur a travaillé toute une vie en ne comptant pas les heures et en organisant méticuleusement sa retraite et la relève familiale à qui il a laissé ses connaissances et son savoir industriel à la fine pointe de la technologie.

Il a collaboré avec les gouvernements en participant à de nombreuses missions commerciales à travers le monde. Il a installé ses usines en région pour aider au développement régional et il a participé bénévolement pendant des années à la direction de multiples organisations de développement économique et industriel.

Ses usines canadiennes ont exporté la grande majorité des produits fabriqués. Jean Jolicoeur a favorisé la création de main d'œuvre canadienne. International Joliance Inc. a fait toutes ses activités sans avoir recours à aucune subvention, prêt ou aide gouvernementale.

Et soudainement, à cause d'une crise dont il n'est pas partie, les gouvernements le considère comme " persona non grata ", un indésirable. Jean Jolicoeur et sa famille se retrouve dans une situation de victime, de sinistré, d'otage politique d'une crise qui n'en finit plus et dans laquelle tous leurs droits fondamentaux sont bafoués au quotidien. Même le droit fondamental d'être visité par un scrutateur pour être inscrit sur les listes électorales pour voter est supprimé; le fondement même de la démocratie.

Alors que l'ensemble des citoyens canadiens jouissent et vivent dans le pays reconnu comme premier mondial pour le respect des droits démocratiques, le vécu au quotidien de Jean Jolicoeur, de sa famille et de ses entreprises est sous le règne de l'anarchie, de l'opportunisme politique, d'harcèlement et d'abus de droit et de pouvoir des gouvernements et de leurs institutions gouvernementales.

Pourquoi tant d'acharnement de la part des politiciens et des fonctionnaires gouvernementaux, qui vous réduisent à la condition de survivance, quand votre seul crime est de vous battre pour la liberté et le respect de vos droits?

La désinvolture avec laquelle les politiciens et les fonctionnaires ne respectent plus leurs promesses et leurs engagements incite à réfléchir sur notre avenir collectif; c'est beaucoup plus sérieux que l'on ne serait porté à le croire.

DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE

15 juillet 2000 Article du journal La Presse par Michel Girard « Les Jolicoeur dans le tordeur de Revenu Québec »
 
27 février 1995 Témoignage à la Commission sur l'avenir du Québec
 
13 avril 1995 La Presse par Jean-Paul Charbonneau
 
6 mai 1995 La Tribune / Express par Jules Champagne
 

8 novembre 1993

Document PDF

Lettre de M. Claude Ryan, ministre de la Sécurité publique, à Jean Jolicoeur après que ce dernier aie été pris en otage pendant 3 jours et que la Sureté du Québec aie refusée de porter secours à la population sinistrée.
 
 
 
 
Coups de feu | Médias | Danger | Témoignages | Quoi de neuf | Communications
Introduction | Plan du site | Qui sommes-nous ? | Insécurité | Sinistrés | Institutions
 
 
 
 
Webmestre Page précédenteHaut de la pagePage suivante