Retour à la page d'accueil
Coups de feuDangerMédiasTémoignagesQuoi de neufCommunications
IntroductionPlan du siteQui sommes-nous?InsécuritéSinistrésInstitutions
MAVCO |APIK | Le Milieu | Jean Jolicoeur
 

 
Le Milieu

Suite à une résolution entérinée à l'unanuimité, le conseil de direction de la corporation de développement économique de Deux-Montagnes a avisé, plus de 18 mois avant les tragiques incidents de l'été 1990, tous les gouvernements de la gravité de la situation à Kanesatake.

Aucun gouvernement n'a pris au sérieux leur avertissement et personne n'a daigné répondre à leurs préoccupations.

 

 

 
 

Corporation de Développement Économique de Deux-Montagnes

Conseil
Maires

Photos agrandies

 

Le Grand Chef héréditaire de Kanesatake, monsieur Clarence Simon, avait relancé le débat de l'unification territoriale en faisant parvenir, le 5 avril 1989, une lettre invitant à la discussion toutes les municipalités et les instances gouvernementales pouvant être impliquées dans ce litige territorial.

L'industriel Jean Jolicoeur, dont le siège social de ses entreprises étaient au centre de Kanesatake avait aussi son usine dans le Village de Saint-Placide, village voisin à l'ouest de Kanesatake. En plus de représenter les industriels de la région, Saint-Placide l'avait délégué pour la représenter au poste de directeur de la Corporation de développement économique de Deux-Montagnes où il occupait le poste de vice-président à la fermeture de la Corporation le 13 décembre 1996.

Ce dernier jugea la situation suffisamment sérieuse lors de la réception de la lettre du Grand Chef de Kanesatake pour qu'il propose une résolution à la Corporation de développement économique demandant aux gouvernements fédéral et provincial d'intervenir. C'est donc depuis avril 1989 que les gouvernements avaient été questionnés sur ce "qu'il entendaient faire pour remédier à cette situation, afin d'éviter une dégradation de la vie économique et sociale de la région". Personne n'a répondu à notre demande sauf une seule municipalité qui a envoyé un accusé de réception à notre résolution.

 
 
 
 
 
Coups de feu | Médias | Danger | Témoignages | Quoi de neuf | Communications
Introduction | Plan du site | Qui sommes-nous ? | Insécurité | Sinistrés | Institutions
 
 
 
 
Webmestre Communauté Tea8eakenrat de KanesatakeHaut de la pageCorporation Weskahegen