Retour à la page d'accueil
Coups de feuDangerMédiasTémoignagesQuoi de neufCommunications
IntroductionPlan du siteQui sommes-nous?InsécuritéSinistrésInstitutions
 
 
C'EST PAR DIRECTIVE MINISTÉRIELLE
QUE L'INDEMNISATION DES VICTIMES D'ACTES
CRIMINELS (IVAC) AIE REFUSÉ TOUS RAPPORTS
THÉRAPEUTIQUES DES VICTIMES DE LA CRISE D'OKA
 
 
 

Oka le 27 mars 1995.

Bureau de Révision IVAC-CIVISME
1199, rue Bleury
5ième étage
Montréal, QC.
H3C 4E1

RE: Dossiers: 0 0639 596 6 - Jean Jolicoeur
  0 0639 594 1 - Huguette Lachance
  0 0639 593 3 - Denis Jolicoeur
  0 0639 597 4 - Martin Jolicoeur
  0 0639 595 8 - Normand Jolicoeur
  Et tous les autres dossiers dans la même situation

Au responsable du Bureau de révision,

Les cinq personnes ci-haut mentionnées, ainsi que plusieurs autres qui ont présenté des dossiers à l'IVAC, ont obtenues une décision identique à celle rendue dans ces cinq dossiers.

Pour toutes les personnes qui ont été sous observations du Dr Gilles Loubier leurs dossiers rencontrent les mêmes problèmes: soit que l'IVAC a refusée d'accuser réception des rapports du Dr Gilles Loubier soit que l'IVAC a refusée carrément que soient présenté les rapports du Dr Gilles Loubier.

Pour ces motifs nous demandons que le bureau de révision IVAC-CIVISME entendent le soussigné en présence du Dr Gilles Loubier pour faire toute la lumière sur ces dossiers.

Veuillez accepter nos sincères remerciements.

LE PRÉSIDENT,

Jean Jolicoeur
 

 
 
 
 
Coups de feu | Médias | Danger | Témoignages | Quoi de neuf | Communications
Introduction | Plan du site | Qui sommes-nous ? | Insécurité | Sinistrés | Institutions
 
 
 
 
Webmestre Page précédenteHaut de la pagePage suivante