Retour à la page d'accueil
Coups de feuDangerMédiasTémoignagesQuoi de neufCommunications
IntroductionPlan du siteQui sommes-nous?InsécuritéSinistrésInstitutions
Commission PoitrasLe PlanMémoireComplémentTémoignage
 
 
TIRER DES COUPS DE FEU SUR DES AVIONS ET HÉLICOPTÈRES EN VOL EN MISSION DE SAUVETAGE D'UN ACCIDENT D'AVION C'EST CRIMINEL; POURTANT AUCUN GOUVERNEMENT N'A VOULU FAIRE ENQUÊTE.
 
 
 

SECTION 4

DOSSIER PARTICULIER NO. 8

TIR SUR AVION ET HÉLICOPTÈRE À KANESATAKE

Un émetteur d'urgence installé dans les avions et les hélicoptères permet de repérer la position de l'écrasement en cas d'accident.

Un de ces émetteurs s'est retrouvé à Kanesatake suite à un vol effectué dans un camion.

En tirant des coups de feu sur cet émetteur d'urgence volé, on a mis en branle le programme de survie du gouvernement fédéral et les appareils de survie ont détecté le site potentiel d'un écrasement à Kanesatake. Les appareils de survie se font mitraillés.

" Il y a des coups de feu tous les jours à Kanesatake " déclare le Grand Chef. " L'armée préviendra le Conseil avant de survoler Kanesatake " informe l'armée.

Les membres du MAVCO avaient récupéré l'émetteur d'urgence criblé de balles pour le remettre aux enquêteurs de la Sûreté du Québec. Je me suis fait dire par personne interposée qu'il n'y aura pas d'enquête de la Sûreté du Québec. Pourquoi ?

DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE

 Dossier 8
Dossier 8

543 Ko
 
 
 
 
Coups de feu | Médias | Danger | Témoignages | Quoi de neuf | Communications
Introduction | Plan du site | Qui sommes-nous ? | Insécurité | Sinistrés | Institutions
 
 
 
 
Webmestre Page précédenteHaut de la pagePage suivante