Retour à la page d'accueil
Coups de feuDangerMédiasTémoignagesQuoi de neufCommunications
IntroductionPlan du siteQui sommes-nous?InsécuritéSinistrésInstitutions
Commission Poitras | Le Plan | Mémoire | Complément | Témoignages
 
 
UNE SOCIÉTÉ DONT LES DIRIGEANTS REFUSENT DE PROTÉGER LA JEUNESSE QUI LEURS DEMANDE DE RESPECTER LES LOIS ET LES DROITS FONDAMENTAUX DE CHACUN DONNE LE MAUVAIS EXEMPLE D'UNE SOCIÉTÉ PERMISSIVE OU MÊME L'ILLÉGALITÉ EST PERMISE POUR LES POLITICIENS
 
 
 

SECTION 4

DOSSIER PARTICULIER NO. 1

LES ENFANTS CRIENT " AU SECOURS "

Dans une société démocratique comme la nôtre et qui se vante d'être au premier rang mondial pour la qualité de vie de ses citoyens, il y a un problème majeur quand des enfants de 5ième et 6ième années du primaire, c.à.d. de 9 à 12 ans, se liguent de leurs propres chefs pour demander que l'on assure leur sécurité. Cette situation dépasse toute logique et aucun gouvernement sensé ne peut prétendre gouverner et en même temps ne rien faire pour remédier à ce problème majeur.

Le message qui aura été donné aux jeunes, qui sont à l'écoute des aînés, du non respect de la loi et de l'ordre, aura des répercussions et des conséquences dont toutes la société déplorera de n'avoir pas réagi avec célérité au moment requis. De par leurs écrits les enfants eux-mêmes ont dénoncés le manque de sécurité que les personnes responsables ne pouvaient leur assurer.

L'âge des jeunes ne nous permet pas de reproduire ici leurs cris pathétiques d' " Au Secours ".

DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE

Dossier 1
Dossier 1

582 Ko
 

 
 
 
 
Coups de feu | Médias | Danger | Témoignages | Quoi de neuf | Communications
Introduction | Plan du site | Qui sommes-nous ? | Insécurité | Sinistrés | Institutions
 
 
 
 
Webmestre Dossiers particuliersHaut de la pagePage suivante